19 octobre 2017
Bonne fête René

Site mis à jour le
17 septembre 2017

MODELISME,

  Ma passion depuis l'enfance

     

Les photos de ce site sont de ma réalisation, dans le cas contraire, je le mentionne

"L'EMBLEME EN FEU"

Tel est le titre du journal régional, LE POPULAIRE,  le 6 février 1998, pour informer les Limougeauds que le Dôme de leur Gare a brûlé.

Les pompiers de Limoges sont arrivés rapidement sur les lieux, aidés par leurs collègues d'Ambazac, St Junien et Pierre Buffière.

Par mesure de sécurité, le courant électrique est coupé dans tout le secteur de la Gare, y compris l'alimentation des caténaires. Les trains diesel sont remis en service pour assurer le transport des voyageurs, toutefois le courant est rétabli aux alentours de 16 heures pour 3 voies.

Le travail est difficile à 40 m de hauteur. Sous la couverture de cuivre se trouvent une charpente métallique et des passerelles en bois pour permettre l'entretien. Les dégâts ont été très importantsl  : 40 % des plaques en cuivre détruites, ainsi que des cornes d'abondance, 60 % des vitraux de la couronne périphérique ont explosé, le plafond de 1000 m2 est à refaire entièrement.

Le feu sera circonscrit aux alentours de 18 h 30 mais les pompiers restent en alerte.

Le dôme est mis en sécurité, un travail considérable et remarquable pour rendre à la gare son identité.

Les dégâts sont importants. Le hall a dû être fermé pour une quinzaine de jours. Des installations temporaires ont été aménagées pour accueillir les voyageurs. Des billets de trains sont mis en vente à la Poste et dans une grande surface proche de la gare. L'emplacement des taxis est reporté Place Maison-Dieu.

Cinq jours après le sinistre, les travaux de sécurisation sont effectués

 

 

A suivre....


Vous devez installer Flash sur votre ordinateur pour voir cette galerie. Téléchargez Flash.